Bio

CP Simonise is a Montreal-based filmmaker, photographer, cinematographer and visual artist. Born in Port-au-Prince, they moved to Quebec in 1999 to attend the Université du Québec à Montréal in Computer Science, then in Screenwriting.

Between 2005 and 2009, CP wrote and directed micro budget short films, as well as music videos for local artists. They recently worked as  cinematographer on several documentary projects for film (Camfranglais, Le mythe de la femme Noire) and TV (Black Wealth Matters, Startline). They’re currently completing their first full length feature (Earthquake Weapon).

They’ve shown their visual art (photo, graphic arts, acrylic, watercolour) in Montreal at Eastern Bloc in 2009 (‘Album of the Year’), at Mile-End Gallery in 2018 (‘Symbols of Resistance‘), at the Centre des Arts de la Maison d’Haïti in 2020 (Festival Afro Urbain), and at Mc Bride Contemporary during the Salon des Refusés (ongoing).

CP is a member of the artist collective Atelïer Good People.

CP’s art treats issues such as trauma, gender identity, and works towards decolonizing history, art and language.

Between 2014 and 2019, CP lived between Montreal, Port-au-Prince and Brooklyn.

::::::::

CP Simonise est cinéaste, directeur photo, photographe et artiste visuel montréalais.e. Né.e à Port-au-Prince, CP déménage au Québec en 1999 et va à l’UQAM, en informatique de gestion, puis en scénarisation cinématographique.

Entre 2005 et 2009, CP a écrit et réalisé des court-métrages à micro budget, ainsi que des vidéoclips pour des artistes locaux. Il a travaillé à la direction photo sur de nombreux projets documentaires, pour la télé (Black Wealth Matters, Startline) et le cinéma (Camfranglais, Le mythe de la femme Noire). Elle est présentement en train de compléter son premier long métrage de fiction (L’arme Sismique).

CP a exposé ses oeuvres (photos, graphisme, acrylique, aquarelle) à plusieurs reprises à Montréal, dans le cadre des expositions ‘Album of the Year’ (2009) à l’Eastern Bloc, à la galerie Mile-End pour ‘Symboles de résistance‘  en 2018, au centre des arts de la Maison d’Haïti en 2020, et à la galerie Mc Bride Contemporary pour le Salon des Refusés (en cours).

CP est membre du collectif d’artistes Atelïer Good People.

Le travail de CP traite de thèmes tels que les traumatismes psychiques, l’identité de genre, et vise à décoloniser l’histoire, l’art et la langue.

CP a vécu entre Montréal, Port-au-Prince et Brooklyn entre 2014 et 2019.